• Programme

  •   Mardi 1er décembre Mercredi 2 décembre


    Matin

     
     

    12 sessions d’ateliers en parallèle
    (durée : 1h30 chacun)
    Ateliers de 1 à 6 : de 9h00 à 10h30
    Ateliers de 7 à 12 : de 10h45 à 12h15

     



    Après-midi
    Plénière d’ouverture
     

    Prévenir de futures crises systémiques : que retenir aujourd’hui de la
    pandémie de Covid-19 ?
     
    14h00 – 14h15
    Mot d’accueil.
     
    14h15 – 14h25 Ouverture de la 41e Rencontre.
    14h25 – 15h15 Ce que la crise de la Covid-19 révèle de la vulnérabilité de nos sociétés.
    15h30 – 16h15 Quels enjeux pour une relance résiliente ?
    16h15 – 16h20 Pour une résilience à l’échelle européenne.
    16h35 – 17h15 La nécessité d’ouvrir de nouveaux imaginaires ?
    17h15 – 17h35 Plongée des agences d’urbanisme dans les futurs
    souhaitables : présentation des douze ateliers prospectifs.
    Plénière de clôture

    Ici se prépare l’avenir.
     

    14h00 – 14h20
    Retour sur les ateliers.
    14h20 – 15h15 Quels défis politiques pour le monde anthropocène ?
    15h30 – 16h30 En ce début d’un nouveau mandat, l’action politique pour préparer l’avenir.
    16h45 – 17h45 Mobiliser quels acteurs, avec quels leviers ?
    17h45 – 18h00 Conclusion et signature du nouveau protocole État/Fnau.
    Jour 1 : plénière d’ouverture
     
    Prévenir de futures crises systémiques : que retenir aujourd’hui de la pandémie de COVID-19 ?
     
    14h00 – 14h15 Mot d’accueil.
    Interventions de :
    • François Cuillandre, président de l’Adeupa, maire de Brest et président de Brest métropole
    • Jean Rottner, président de la Fnau, président de la région Grand Est
       
    14h15 – 14h25 Ouverture de la 41e Rencontre.
     Intervention de :
    • Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales (intervention pré-enregistrée)

     14h25 – 15h15 CE QUE LA CRISE DE LA COVID-19 RÉVÈLE DE LA VULNÉRABILITÉ DE NOS SOCIÉTÉS  
    Interventions de :
    • Jean Rottner, président de la Fnau, président de la région Grand Est, médecin
    • Dominique Alba, directrice de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur)
    • Vincent Pacini,  enseignant-chercheur, entrepreneur, consultant, et professeur associé à la chaire de prospective et développement durable du Conservatoire des arts et métiers
    • Lamia Kamal-Chaoui, directrice du Centre de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour l’entrepreneuriat, les PME, les régions et les villes
    La pandémie de la Covid-19 a agi comme une révélatrice des fragilités issues de la mondialisation.
    Par les circuits de propagation du virus d’abord, par la prise de conscience de l’imbrication planétaire des chaines de production ensuite. Si le virus se joue des frontières, les réponses politiques, elles, ont principalement été conçues au niveau des États. Chacun peut mesurer les inégalités sociales face à cette crise inédite, ce fut le cas au travers des conditions de logement durant le confinement ou dans la fragilité de certains secteurs d’emplois.
    Les réponses apportées sont inédites : retour partiel des frontières, appel à la souveraineté industrielle, plans de relance public national et européen inédits… Que faut-il, dès à présent, retenir de cette crise et de ce qu’elle révèle de la vulnérabilité de nos territoires, de nos sociétés ?

    15h30 – 16h15 QUELS ENJEUX POUR UNE RELANCE RÉSILIENTE ?
    Interventions de :
    • Gilles de Margerie, commissaire général de France Stratégie
    • Yann Cabrol, directeur de l’Agence d'urbanisme et d'aménagement Toulouse aire métropolitaine (AUAT)
    • Stéphanie Dupuy-Lyon, directrice générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN)
    • Fabienne Brugère, professeure des universités de philosophie – présidente de l’Université Paris Lumières
    La crise sanitaire se prolonge aujourd’hui par une crise économique et sociale sans précédent dans l’histoire récente. Limiter la crise sociale et l’embrasement de la société est un objectif impérieux. La tentation peut être de « relancer la machine » à l’identique, malgré les vulnérabilités révélées par la crise. Mais comment accélérer l’avènement d’un « monde d’après » et peut-on penser une relance qui renforce la capacité de la société à faire face à de futurs chocs que l’on pressent majeurs, liés notamment aux dérèglements climatiques ? La fin du mois, la fin du monde : comment concilier les échéances ?

    16h15 – 16h20 POUR UNE RÉSILIENCE À L’ÉCHELLE EUROPÉENNE
    Intervention de :
    • Clément Beaune, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes (intervention pré-enregistrée)

    16h35 – 17h15 LA NÉCESSITÉ D’OUVRIR DE NOUVEAUX IMAGINAIRES ?
    Interventions de :
    • Stéphane Cordobes, conseiller-expert prospective à l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), enseignant-chercheur associé à l’École urbaine de Lyon (EUL)
    • Fabienne Quéméneur, co-pilote, agent de liaison de l’Agence nationale de psychanalyse urbaine (ANPU), coordinatrice des Rencontres inter-mondiales des nouvelles manières de faire en architecture(s) et urbanisme(s) – Association Au bout du plongeoir
    Le confinement a été pour beaucoup une occasion d’interrogations et réflexions sur ce qui compte dans la vie. Articles, débats, colloques et consultations gouvernementales ont fleuri sur la façon de concevoir le monde et la société post Covid-19. Pourquoi et comment la question des imaginaires est elle aujourd’hui convoquée ? En quoi sont-ils indispensables pour faire face aux enjeux des transitions ?
     
    17h15 – 17h35 PLONGÉE DES AGENCES D’URBANISME DANS LES FUTURS SOUHAITABLES : PRÉSENTATION DES DOUZE ATELIERS PROSPECTIFS.
    Interventions de :
    • Benjamin Grebot, directeur de l’Agence d’urbanisme Brest-Bretagne (Adeupa)
    • Brigitte Bariol-Mathais, déléguée générale de la Fédération nationale des agences d’urbanisme (Fnau)
    En quoi les échanges de cet après-midi réinterrogent-ils nos façons d’observer les territoires, de faire de la prospective, d’animer le débat local entre élus et forces vives des territoires ?


     Jour 2 : plénière de clôture

    Ici se prépare l’avenir
     
    14h00 – 14h20 RETOUR SUR LES ATELIERS.
    Interventions de :
    • Alexandre Héraud, journaliste
    • Stéphane Cordobes, conseiller-expert prospective à l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), enseignant-chercheur associé à l’École urbaine de Lyon (EUL)

    14h20 – 15h15 QUELS DÉFIS POLITIQUES POUR LE MONDE ANTHROPOCÈNE ?
    Interventions de :
    • Michel Lussault, professeur de géographie à l’Université de Lyon (École normale supérieure de Lyon), directeur de l’Ecole urbaine de Lyon (EUL)
    • Yves-Marie Paulet, professeur en biologie marine à l’Institut universitaire européen de la mer (IUEM), vice-président de l’Université de Bretagne occidentale (UBO)
    • Marie-Christine Prémartin, directrice exécutive de l'expertise et des programmes à l’Agence de la transition écologique (Ademe)
    • Célia Blauel, adjointe à la maire de Paris, en charge de la Seine, de la prospective Paris 2030 et de la résilience
    L’humanité a aujourd’hui acquis une telle puissance qu’elle exerce, certainement, une influence majeure sur les grands cycles physiques, chimiques et biologiques planétaires. S’il ne fait aucun doute que des dérèglements majeurs en découlent, ils restent largement imprévisibles. Et si la pandémie de la Covid-19 était une forme de répétition générale d’autres crises à venir ? Comment regarder cet avenir incertain ? Comment s’y orienter ? Les notions de projet, d’aménagement et de développement ou encore de planification font-elles encore sens ?

    15h30 – 16h30 EN CE DÉBUT D’UN NOUVEAU MANDAT, L’ACTION POLITIQUE POUR PRÉPARER L'AVENIR.
    Interventions de :
    • Jean-Marc Offner, directeur de l’Agence d’urbanisme Bordeaux Aquitaine (a’urba)
    • Tifenn Quiguer, vice-présidente de Brest métropole, chargée de l’urbanisme et de l’aménagement
    • Virginie Carolo, présidente de Caux Seine agglo, vice-présidente de l’Assemblée des communautés de France (AdCF)
    • Wilfried Schwartz, président de Tours métropole Val-de-Loire
    • Sonia de La Provôté, sénatrice du Calvados, , présidente de l’Agence d’urbanisme Caen Normandie métropole (Aucame)
    • Yves Le Breton, directeur général de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) 
    2040, l’horizon peut paraître lointain. Pourtant, seuls trois mandats municipaux et intercommunaux nous séparent de cette échéance. L’histoire de 2040 s’écrit donc dès à présent. Face aux interpellations à l’échelle globale, que peut l’action publique locale ? Entre impuissance et fatalisme, l’espoir va-t-il renaître du local ? Que peut l’élu·e qui s’engage dans l’élaboration d’un « projet de territoire » ? Quel rôle pour les agences d’urbanisme pour préparer l’avenir ?

    16h45 – 17h45 MOBILISER QUELS ACTEURS, AVEC QUELS LEVIERS ?
    Interventions de :
    • Jérôme Baratier, directeur de l’Agence d’urbanisme de l’agglomération de Tours (ATU), enseignant à l’École urbaine de Sciences Po Paris
    • Frédérique Bonnard Le Floc’h, vice-présidente de Brest métropole, chargée des coopérations territoriales
    • Patrice Vergriete, président délégué de la Fnau, président de la communauté urbaine de Dunkerque, maire de Dunkerque
    • Jean Rottner, président de la Fnau, président de la région Grand Est
    Face à des transformations d’envergure, imagination et innovation ne seront pas de trop. Et face à l’enjeu de continuer à faire société, la mobilisation du plus grand nombre, la responsabilisation des citoyens et des acteurs clefs sont nécessaires. Faire mouvement collectivement, s’inspirer des initiatives les plus stimulantes, diffuser la compréhension de la nécessité d’agir, mettre chacun en capacité de le faire et ne laisser personne au bord du chemin : quels sont les leviers d’une mobilisation réussie ?
        
    17h45 – 18h00 CONCLUSION ET SIGNATURE DU NOUVEAU PROTOCOLE ÉTAT-FNAU
    Interventions de :
    • Jean Rottner, président de la Fnau, président de la région Grand Est
    • Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement
    Depuis six mois, le réseau des agences d’urbanisme est mobilisé, avec ses partenaires, pour imaginer des futurs heureux pour la France et ses territoires. Partant de l’hypothèse qu’en 2040 l’économie serait majoritairement circulaire, que nous serions proches de la neutralité carbone et du zéro artificialisation nette des sols, douze récits ont émergé.

    A quoi ressembleront les territoires désirables de demain, une fois les crises, sanitaire, écologique, surmontées ? Quels leviers d’actions peut-on identifier et activer ? Quels récits possibles de nos futurs territoriaux heureux ?

    Durant la restitution des propositions issues de ce travail collectif, le 2 décembre en atelier, il s'agira alors de dévoiler les pistes explorées, de les frotter à d'autres regards, de les compléter par d'autres apports, d'intriguer ensemble pour devenir acteurs des territoires du monde d'après.
     
    Les ateliers auront une durée de 1h30 chacun, et sont répartis sur deux créneaux horaires:
     
    De 09h00 à 10h30 : ateliers du n°1 au n°6 inclus
     
    De 10h45 à 12h15 : ateliers du n°7 au n°12 inclus


    Ateliers du mercredi 2 décembre - matin
     
  • Inscriptions
    INSIGHT OUTSIDE
    26 av Jean Kuntzmann
    38330 Montbonnot Saint-Martin
    Tel : +33 825 595 525 (0,15€/min*)

    Permanence téléphonique du
    lundi au vendredi de 14h00 à 17h00
    ORGANISATION

    Agence d’urbanisme Brest – Bretagne (ADEUPa)
    18, rue Jean Jaurès
    29200 Brest
    02 98 33 56 68

    Fédération nationale des agences d’urbanisme (FNAU)
    22, rue Joubert
    75009 Paris
    06 60 82 80 62
    * prix depuis ligne fixe opérateur historique, une surtaxe peut être appliquée selon les opérateurs, décompte à la seconde au delà des 45 premières secondes.

    Conformément à la loi Informatique et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données personnelles vous concernant en vous adressant à INSIGHT OUTSIDE 26 av Jean Kuntzmann - 38330 Montbonnot Saint-Martin / France. Conformément à la loi pour la Confiance dans l'Economie numérique du 21 juin 2004, vous pouvez également vous opposer à l'utilisation de vos coordonnées, en envoyant un simple courrier à l'adresse ci-dessus.

    © 2005 - 2022 Insight Outside